présentation de la fondation

La Fondation Fleurs des Champs : plus de 80 ans d'histoire à Crans-Montana

 

Historique

De 1937 à 1951 : avant la Fondation

1937 : Mme Georgette Wander loue une maison près de l’ancienne cure dans l’intention d’y faire hospitaliser quelques jeunes filles malades et pauvres.

1939 : Mme Wander, qui souhaite isoler les malades de tuberculose, achète pour eux une maison située à la Combaz (ancien bâtiment de Fleurs des Champs) et choisit elle-même pour sa nouvelle œuvre le nom de « Fleurs des Champs ».

1941 : Lors de l’ouverture du Sanatorium Valaisan, toutes les jeunes filles qui sont soignées à Fleurs des Champs sont transférées dans la section féminine du nouvel établissement. À partir de cette date, Fleurs des Champs fut réservée aux enfants.

1945 : La maison s’avérant beaucoup trop petite, Mme Wander loue pour 3 ans l’immeuble Solréal (bâtiment actuel de Fleurs des Champs), en accord avec l’Etat du Valais. Mme Wander supporte la location et l’Etat du Valais le déficit d’exploitation.

1948 : L’Etat du Valais achète l’immeuble Solréal afin de le mettre à la disposition de l’œuvre déjà existante.

 

De 1951 à 2008 : création et évolution de la Fondation

Axe médical : sanatorium puis préventorium
1951 : La Fondation Fleurs des Champs est juridiquement constituée.

1970 : Jusqu’alors sanatorium, la Fondation devient préventorium et soigne désormais des asthmatiques, des convalescents relevant de broncho-pneumonie, des malades ayant subi une intervention chirurgicale ou des enfants atteints de bronchites chroniques qui ont besoin d’une cure d’altitude. En plus des malade, la maison accueille également des enfants pour des séjours de vacances.

 

Axe garderie – internat

1976 : L’activité du secteur « médical » de la Fondation s’étant considérablement réduite à la suite de la modification du traitement de la tuberculose, l’initiative est prise de créer, grâce aux compétences professionnelles des révérendes Sœurs hospitalières, une garderie d’enfants ouverte 7j/7 et 24h/24 pour les parents qui travaillent, doivent s’absenter ou être hospitalisés ainsi que pour les touristes.

1996 : Les Sœurs se retirent de la gestion de la Fondation qui est désormais une crèche – garderie fermée la nuit, les weekends et les jours fériés. Un secteur internat est également créé dans le bâtiment. Il est réservé à des enfants de 0 à 8 ans placés par l’office de protection de l’enfance à la suite de problèmes sociaux et/ou familiaux importants.

2005 : Création par les communes de l’AGLAE : l’Association pour la Gestion des Lieux d’Accueil de la petite Enfance.

2006 : L’internat ferme ses portes en raison du faible taux de fréquentation.

                1 structure

 

De 2008 à 2020 : la gestion des structures d’accueil de l’enfance

2008 : L’Association des Communes de Crans-Montana (ACCM) confie à la Fondation, via l’AGLAE, la gestion de la crèche-UAPE enfantine de Chermignon, au lieu-dit Martelles-le-Zerdeu.

                2 structures

 

2010 : La Fondation accepte, en plus, la gestion de 3 UAPE primaires, à Lens, Chermignon (Martelles) et Crans-Montana.

                5 structures

 

2011 : L’UAPE primaire de Randogne ouvre ses portes et intègre la Fondation.

                6 structures

 

Augmentation du nombre d’enfants fréquentant les structures
2003 à 2010 : Les demandes de placement d’enfants augmentent avec une progression de 500%.

2011 à 2020 : Il n’y a pas de nouvelle ouverture de structure, cependant les structures augmentent leur capacité d’accueil. Le nombre de places d’accueil passe de :

Dès 2020

L’année 2020 est marquée par l’arrivée en août d’un nouveau directeur général, M. Jérémy Rausis, qui succède à l’ancienne directrice en place depuis 2004.

Trois structures supplémentaires sont en phase d’ouverture. Elles porteront au nombre de 9 les structures gérées par la Fondation.

 

Août 2021 : ouverture d’une UAPE à Flanthey pour les écoliers de la 1H à la 8H.

                7 structure

 

Automne 2021 : « un projet 2 en 1 », une halte-garderie annuelle qui devient une crèche saisonnière pendant les périodes touristiques (rez-de-chaussée du bâtiment Le Scandia, en face de la chapelle de Crans).

                8 structure

 

Fin 2022 : l’extension à Martelles de la crèche-UAPE existante qui comprendra des places supplémentaires pour la nurserie, la crèche, l’UAPE enfantine et l’UAPE primaire

                9 structures

 

Le nombre de places d’accueil devrait ainsi évoluer :

Pour plus d’informations quant à l’histoire de la Fondation, vous pouvez consultez le document ci-dessous :

L’encoche, revue d’information de la commune de Montana, décembre 2011, n°15 : L’histoire de la Fondation Fleurs des Champs de 1937 à 2011

Téléchargement du document